Le loup
Faune&Flore

Le Loup et ses secrets

on
19 mars 2020

Le loup est ses secrets...

1. Le loup en Europe.

Quelques chiffres sur le loup pour se mettre dans le contexte.

En Europe, la présence du loup est notable dans les principaux pays suivants :

En Italie, le loup a toujours été présent dans le parc national des Abruzzes. La majorité des loups italiens se trouvent dans les Apennins (la chaîne de montagne qui traverse l’Italie du Nord au Sud). On compte aujourd’hui 1600 à 2600 loups depuis sa protection totale en 1971.
La Suisse, compte 40 individus sur son territoire.
En Espagne, on trouve 2500 loups ibériques situés en majorité dans le Nord-Ouest. Non loin, le Portugal recense aussi plusieurs individus.
L’Allemagne, estime le nombre de loups à 130.
La Pologne en compte 1000 à 1500 pour la plupart dans le parc national de Bieszczady dans l’Est du pays.
L’Europe du Nord (Finlande, Suède, Norvège): 350 loups pour la Suède, 200 en Finlande et environ 110 en Norvège.
La Roumanie est l’un des pays avec la plus forte concentration avoisinant 3000 loups.
En Serbie, on retrouve 800 à 1000 loups dont la plupart sont dans les plaines de Voïvodine.

La situation en France.


Présent dans 97 zones en France, le loup avait disparu des montagnes Française en 1930. Il est ensuite réapparu de son plein grès en passant par les montagnes italiennes en 1992.

D’après l’OFB (Office Français de la Biodiversité), dans les 97 ZPP (Zone de Présence Permanente), on compte 80 meutes de loups dispersées dans les massifs Alpin est et sud-est. Le quota maximal autorisé en France est de 500 individus sur tout le territoire. D’après le dernier comptage hivernal de 2018-2019 on compte 530 individus.

2. Caractéristiques biologiques.

Identification du loup commun ou loup gris.

  • Nom latin: Canis Lupus.
  • Classe : Mammifère.
  • Ordre : Carnivore.
  • Famille : Canidé.
  • Dimensions: Longueur: 1,1 à 1,4 m / Queue: 30 à 45 cm / Hauteur Garrot : environ 70 cm.
  • Poids: 20 à 40 kg pour un individu adulte.
  • Voix: Hurlement, aboiement, grondements.
  • Pelage: Généralement fauve mêlé de gris et de noir sur le dos.
  • Signes particuliers : Bas des joues blanchâtre et yeux obliques.
  • Longévité : 14 à 15 ans.
Le loup

Son pelage, le plus souvent gris, peut varier avec des nuances de brun et de noir. Avec sa silhouette proche du chien, on pourrait le confondre. Cependant, le loup à la tête plus large et les oreilles plus petites que son homologue. Aussi sa queue est plus garnie en poils et plus horizontale. Les pattes de ce super-prédateur sont longues. Il possède également un pied large nécessaire quand il se déplace rapidement dans la neige.

Milieu de vie/Habitat

Originaire des steppes, le loup est un animal qui s’est adapté à tous les milieux auxquels il a été confronté. Aujourd’hui on le retrouve essentiellement dans les grandes entendues boisées plus ou moins ouvertes sur les champs, dans les forêts denses, les zones semi-désertiques ou la toundra.
En Europe occidentale, son milieu de prédilection reste la montagne, loin des campagnes où il se déplaçait autrefois.
Le loup s’abrite dans les grottes, les cavités ou les fourrés; Ceux-ci font offices de tanières durant les périodes de reproduction. Ces tanières se situent dans des endroits retirés afin de se protéger de quelconque danger.

Comportement

Le loup est une espèce sociable, il peut s’accommoder d’une vie en solitaire, d’une famille ou d’une meute sur un territoire allant jusqu’à 300km2. Le rythme du loup change selon la saison ou la richesse alimentaire présente sur le territoire.
Pendant la saison d’hiver, de novembre à janvier, la cohésion sociale est forte tout comme d’avril à août. Les autres mois de l’année, durant la période de rut et d’intégration, sont propices à des tensions au sein du groupe.

Une meute est plus ou moins constituée de 4/5 à 10 loups. La vie de la meute est extrêmement hiérarchisée. On retrouve à sa tête le chef nommé « Loup Alpha » et sa louve de même rang. Ensuite on retrouve en dessous les descendants de plusieurs générations. L’ordre s’établit en fonction du rapport de force entre les individus.

Le souhait d’un jeune loup de quitter sa meute et d’en fonder une nouvelle, se nomme la dispersion. Il peut parcourir des distances de plusieurs dizaines de kilomètres par jour, afin de trouver l’endroit propice. C’est un phénomène s’expliquant par la compétition, la reproduction, la nourriture et les perturbations liées à l’Homme.

Forêt brouillard

Régime alimentaire: Carnivore

Cerf

Le loup a une nourriture très diversifiée en fonction des différents habitats qu’il traverse.

La consommation principale de ce super-prédateur est sans surprise le cerf, le chamois, le mouflon, le chevreuil ainsi que le bouquetin. Il se nourrit aussi de petit gibiers et de batraciens comme le lièvres, la marmotte, le mulot… C’est aussi un excellent pêcheur.
Les charognes font aussi partis du régime alimentaire. Elles sont détectées grâce à son odorat développé.

Il chasse parfois les ovins et caprins domestiques. Ses apports journaliers sont de 2 à 5kg de viande par jour.

Quand le loup se met en chasse, il attaque le plus souvent la nuit et au crépuscule. La méthode de chasse utilisée est l’affût. Elle consiste à rester caché en silence et à attendre qu’une proie passe à proximité. En meute, les courses poursuites intenses font aussi parties de sa stratégie. Considéré comme lent par rapport aux gibiers, il n’est pas rare de voir la meute se relayer afin d’épuiser la proie ciblée.
Les herbivores en bonne santé ont généralement la chance de s’échapper, c’est pourquoi le loup cible et isole un animal malade ou diminué physiquement.

Reproduction

Dans la nature, un jeune loup commence à se reproduire à l’âge de 22 mois. Le rut intervient de décembre à mars, à cette occasion les couples s’isolent. Dans une meute seul les couples dominants se reproduisent.
Les louves sont capables de se reproduire chaque année, une portée par an étant la moyenne. Pendant la gestation, les louves restent dans une tanière située loin de la zone de conflit entre clans.
La période de gestation dure 62 à 75 jours, les petits naissant en général pendant la période de mi-mai. Une porté moyenne est composée de 5 à 6 louveteaux.

Communication

Pour communiquer le loup s’exprime aussi bien visuellement qu’olfactivement. Il délimite son territoire à l’aide de son urine. Les hurlements sont aussi un mode d’expression. En effet, ils sont utiles pour garder contact quand il se trouve à l’intérieur ou à l’extérieur de sa meute. Ces hurlements servent également à exprimer des sentiments telle que la solitude.

4. En route vers une cohabitation ?

Texte juridique:

Le loup est protégé par la Convention de Berne (1979), transcrite dans le droit français en 1989. L’espèce est « strictement protégée » et possède le « droit d’exister à l’état sauvage ». Il est précisé par ailleurs que sa « disparition entraînera une altération inadmissible à l’équilibre écologique ».

Bénéfice écologique

Le loup est un indicateur de bonne santé écologique, en effet son impact écologique est positif à l’échelle trophique. Il est responsable de la régulation des populations de faunes sauvages d’ongulés. Il a aussi un rôle sanitaire important car il prélève essentiellement les animaux les plus faibles.
La présence du loup dans les forêts favorise la disperserions des regroupements de populations, ce qui permet aux végétaux de se renouveler plus rapidement. C’est le retour de la dynamique du vivant.

Cohabitation?

Dans le contexte actuel, il existe le pour et le contre sur le retour du loup en France.

D’un côté le monde agricole peine à protéger les troupeaux de moutons dans certaine région.
La préoccupation des bergers est donc de renouveler leurs méthodes d’apprentissages sur la surveillance des troupeaux. Des aides de l’État sont aussi mises en place afin de limiter les pertes financières liées à la diminution du troupeau.

D’un autre côté, les associations de protection de la nature assurent que le loup est un tournant positif pour le vivant et sa présence est essentielle au bon fonctionnement des écosystèmes.

mouton et alpage

Merci de votre lecture !

Restez curieux et à la prochaine !

VAGABOND CURIEUX

Sources photos : Pixabay

Sources livres : Rendez-vous nature « Les mammifères » et la vie au cœur de la forêt.

Source web : Office français de la biodiversité. 

TAGS

LEAVE A COMMENT

Vagabond curieux
France

Bienvenue ! Nous sommes deux passionnés de montagne et d'aventure. On raconte à travers le site Vagabond Curieux, nos randonnées à travers les massifs Alpins. On privilégie essentiellement les espaces sauvages pour photographier les endroits les plus insolites. Nous réalisons des articles sur la randonnée sous forme de conseil, d'itinéraire adapté à chacun ainsi que des informations pratiques ! Si vous cherchez un moment d'évasion, c'est ici !

0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez